EN POURSUIVANT VOTRE NAVIGATION SUR CE SITE, VOUS ACCEPTEZ L’UTILISATION DE COOKIES OU AUTRES TRACEURS AFIN DE RÉALISER DES STATISTIQUES DE VISITES.

groupe 4 : Impact environnemental dans la maladie d'Alzheimer

Présentation

Un certain nombre de facteurs ont été identifiés comme augmentant le risque de développer la Maladie d’Alzheimer (MA). Les plus importants de ces facteurs, le vieillissement ou l’hérédité, bien que clairement identifiés, ne peuvent malheureusement pas être modifiés. Par exemple, un certain nombre de mutations génétiques ont été identifiées et conduisent de façon inéluctable et sans possibilité d’intervention au développement précoce de la MA (< 5% des cas). Par contre, dans le cas des formes sporadiques, de nombreuses études récentes suggèrent l’intervention de facteurs de risques exogènes et donc modifiables. Ces formes tardives de la MA semblent résulter d’une combinaison complexe entre des susceptibilités génétiques, des facteurs environnementaux et des styles de vie à risque, qui vont durant plusieurs décennies favoriser la mise en place de la maladie.

Riches de nos expériences respectives, l’objectif principal de notre équipe est la caractérisation in vivo et in vitro de l’impact de perturbations exogènes sur l’étiologie de la MA. Nous nous focalisons plus particulièrement sur l’impact du stress chronique et du stress oxydant, mais également sur l’impact de l’épilepsie et des pesticides.

En parallèle, nous testons des stratégies innovantes visant à contrecarrer les effets délétères de ces facteurs environnementaux, avec entre autre la mise en place de traitements par voie intra-nasale, mais également par l’utilisation de la photopharmacologie.

Actuellement, notre travail cible plus particulièrement les récepteurs aux glucocorticoïdes (impliqués dans les réponses au stress), les récepteurs métabotropiques du glutamate (mGlu5 - impliqués dans les oscillations cérébrales) et les radicaux libres (impliqués dans le stress oxydant et la neuroinflammation).

Pour ce faire, nous avons à notre disposition des modèles chroniques de la MA (souris transgéniques et lignées de poissons zèbres) ainsi qu’un modèle aigu de la maladie (le modèle Aβ25-35) que nous avons particulièrement contribué à développer et caractériser.

Ces projets sont actuellement soutenus par un certain nombre de ressources publiques et de Fondations (Labex LipSTIC ; MUSE2020 – Montpellier Université d’Excellence ; La région Occitanie AAP2019 ; FRM AAP2020 : SATT-AxLR) et par une collaboration étroite avec une entreprise privée (MTA Inserm avec Corcept Therapeutics).

Équipe

Catherine Desrumaux, chef d'équipe

silhouette f

Chargée de recherche Inserm

Contact : catherine.desrumaux-piazza(at)umontpellier.fr

Téléphone : 04 67 14 36 89

Laurent Givalois, chef d'équipe

givalois

Chargé de recherche CNRS

Contact : laurent.givalois(at)umontpellier.fr

Téléphone : 04 67 14 38 14

Nathalie Chevallier

silhouette f

Maître de conférences Université de Montpellier

Contact : nathalie.chevallier(at)umontpellier.fr

Téléphone : 04 67 14 36 89

Théo Urgin

silhouette-h

Assistant ingénieur, CDD

Contact :

Téléphone :

Charleine Zussy

Charleine

Post-Doctorante

Contact : charleine.zussy(at)umontpellier.fr

Téléphone : 04 67 14 38 14

Références

  • Canet G, Pineau F, Zussy C, Hernandez C, Hunt H, Chevallier N, Perrier V, Torrent J, Belanoff JK, Meijer OC, Desrumaux C, Givalois L (2020) Glucocorticoid receptors signaling impairment potentiates amyloid-β oligomers-induced pathology in an acute model of Alzheimer’s disease. FASEB J 34, 1150-1168.
  • Lafon PA, Wang Y, Arango-Lievano M, Torrent J, Salvador-Prince L, Mansuy M, Mestre-Francès N, Givalois L, Liu J, Mercader JV, Jeanneteau F, Desrumaux C, Perrier V (2020). Fungicide residues exposure and β-amyloid aggregation in a mouse model of Alzheimer’s disease. Environ Health Persp 128, 17011.
  • Canet G, Hernandez C, Zussy C, Chevallier N, Desrumaux C, Givalois L (2019) Is AD a stress-related disorder? Focus on the HPA axis and its promising therapeutic targets. Front Aging Neurosci 11, 269.
  • Zub E, Canet G, Garbelli R, Blaquiere M, Rossini L, Pastori C, Sheikh M, Reutelingsperger C, Klement W, de Bock F, Audinat E, Givalois L, Solito E, Marchi N (2019) The GR-ANXA1 pathway is a pathological player and a candidate target in epilepsy. FASEB J 33, 13998-14009.
  • Desrumaux CM, Mansuy M, Lemaire S, Przybilski J, Le Guern N, Givalois L, Lagrost L (2018) Brain vitamin E deficiency during development is associated with increased glutamate levels and anxiety in adult mice. Front Behav Neurosci 12, 310.
  • Mansuy M, Baille S, Canet G, Borie A, Cohen-Solal C, Vignes M, Perrier V, Chevallier N, Le Guern N, Deckert V, Lagrost L, Givalois L, Desrumaux C (2018) Deletion of plasma Phospholipid Transfer Protein (PLTP) increases microglial phagocytosis and reduces cerebral amyloid-β deposition in the J20 mouse model of Alzheimer's Disease. Oncotarget 9, 19688-703.
  • Canet G, Chevallier N, Zussy C, Desrumaux C, Givalois L (2018) Central role of glucocorticoid receptors in Alzheimer's disease and depression. Front Neurosci 12, 739.
  • Zussy C, Gómez-Santacana X, Rovira X, De Bundel D, Ferrazzo S, Bosch D, Asede D, Malhaire F, Acher F, Giraldo J, Valjent E, Ehrlich I, Ferraguti F, Pin J-P, Llebaria A, Goudet C (2018) Dynamic modulation of inflammatory pain-related affective and sensory symptoms by optical control of amygdala metabotropic glutamate receptor 4. Mol Psychiatry 23, 509-20.