EN POURSUIVANT VOTRE NAVIGATION SUR CE SITE, VOUS ACCEPTEZ L’UTILISATION DE COOKIES OU AUTRES TRACEURS AFIN DE RÉALISER DES STATISTIQUES DE VISITES.

GROUPE 1 : Impacts métaboliques dans les tauopathies

Présentation

La compréhension des mécanismes moléculaires du vieillissement cérébral et des maladies neurodégénératives reste un défi majeur dans le contexte de l'augmentation de l'espérance de vie. L'équilibre entre le vieillissement sain et le vieillissement pathologique dépend de multiples facteurs et les premiers stades de rupture de cet équilibre sont un point clé pour comprendre les bases moléculaires des maladies neurodégénératives, comme Alzheimer ou Parkinson, afin de proposer de nouveaux diagnostics et traitements.

La stratégie de l'équipe consiste à :

(1) modéliser les maladies neurodégénératives et créer des modèles innovants en provoquant une pathologie par transfert de gènes ou induction d’une inflammation et ainsi augmenter le potentiel du modèle microcèbe, un modèle naturel d'amyloïdopathie liée au vieillissement. L'équipe est historiquement impliquée dans une meilleure caractérisation du microcèbe vieillissant. Nos études utilisent différentes approches de génétique, transcriptomique, transgénèse virale, d’histologie, microfluidique… jusqu’à l’imagerie par résonance magnétique cérébrale (IRM) et les études comportementales et cognitives. Enfin, nous développons, à partir de biopsies, des modèles cellulaires variés (fibroblastes, neurones, …) qui nous servent à explorer de nouvelles voies de signalisation moléculaires ou tester de nouvelles cibles thérapeutiques.

(2) établir des biomarqueurs potentiels pour cibler l'hétérogénéité pathologique des maladies neurodégénératives en focalisant sur la protéine Reg-1α, en utilisant une approche multidisciplinaire allant des études cellulaires aux approches in vivo (poisson-zèbre, rongeurs, primates non humains). Reg-1α est une protéine inflammatoire retrouvée à la fois agrégée dans le cerveau de patients atteints de maladie d’Alzheimer, et capable de stimuler l’hyperphosphorylation de la protéine Tau, dans des modèles de tauopathies. Actuellement, nous disséquons les mécanismes moléculaires liant Reg-1α aux lésions caractéristiques des tauopathies en focalisant plus particulièrement sur l’impact des facteurs de risques métaboliques ou inflammatoires dans ce dialogue.

(3) Étude de la signalisation du Ca2+ et de son homéostasie dans les neurones et les cellules souches neurales de différentes espèces, dans des conditions normales et physiopathologiques.

(4) Nous développons également un axe de recherche épidémiologique visant à mieux identifier, chez l’homme, le rôle des facteurs liés au mode de vie et des facteurs métaboliques dans les processus du vieillissement cérébral.

Équipe

Nadine Mestre-Francés, chef d'équipe

snadine

Directeur d'études EPHE

Contact : nadine.frances(at)umontpellier.fr

Téléphone : 04 67 14 42 52

Govindan Dayanithi

daya

Directeur de recherche CNRS

Contact : govindan.dayanithi(at)umontpellier.fr

Jean-Michel Verdier

verdier

Directeur d'études EPHE

Contact : jean-michel.verdier(at)ephe.psl.eu

Téléphone : 04 67 14 33 86

Jean-Marie Robine

robine

Démographe, directeur de recherche émérite Inserm
Cermes3 et MMDN (U1198), chercheur associé à l'Ined (MSE)

Contact : jean-marie.robine(at)inserm.fr

Téléphone : 04 67 14 33 85

Christelle Lasbleiz

lasbleiz

Maître de conférences EPHE

Contact : christelle.lasbleiz(at)umontpellier.fr

Téléphone : 04 67 14 93 47

Gina Devau

devau

Docteur en Neurosciences,

Habilitation à Diriger des Recherches

Maître de Conférences, HC, Université de Montpellier

Contact : gina.devau(at)umontpellier.fr

Téléphone : 04 67 14 48 30

Marie-Christine Lebart

lebart

Maître de conférences, EPHE

Contact : marie-christine.lebart(at)umontpellier.fr

Téléphone : 04 67 14 38 89

Françoise Trousse

trousse

Maître de conférences EPHE

Contact : francoise.trousse(at)umontpellier.fr / francoise.trousse(at)ephe.sorbonne.fr

Téléphone : 04 67 14 48 30

Anne Marcilhac

marcilhac

Maître de conférences, EPHE

Contact : anne.marcilhac(at)umontpellier.fr

Téléphone : 04 67 14 48 30

Pascaline Fontès

fontes

Assistant-ingénieur, Université de Montpellier

Contact : pascaline.fontes(at)umontpellier.fr 

Téléphone : 04 67 14 42 52

Joel Cuoq

silhouette h

Technicien EPHE

Contact : joel.cuoq(at)umontpellier.fr

Téléphone : 04 67 14 33 87

Faustine Hugon

silhouette f

Adjoint technique EPHE

Contact : fausthugon(at)gmail.com

Téléphone : 04 67 14 33 87

Cléa Vincent

vincent

Technicienne CDD UM

Contact : clea.vincent(at)umontpellier.fr

Téléphone : 04 67 14 42 52

Meline Peguet

silhouette f

Ajoint technique EPHE, CDD

Contact :

Téléphone :

Sam Hana

hana

Doctorant

Contact :

Téléphone :

Références

  • Schmidtke D, Zimmermann E, Trouche SG, Fontès P, Verdier JM, Mestre-Francés N. Linking cognition to age and amyloid-β burden in the brain of a nonhuman primate (Microcebus murinus). Neurobiol Aging. 2020 Oct;94:207-216. doi: 10.1016. PMID: 32650184.
  • Varilh M, Acquatella-Tran Van Ba I, Silhol M, Nieto-Lopez F, Moussaed M, Lebart MC, Bovolenta P, Verdier JM, Rossel M, Marcilhac A, Trousse F. Reg-1α Promotes Differentiation of Cortical Progenitors via Its N-Terminal Active Domain. Front Cell Dev Biol. 2020 Aug 13;8:681. doi: 10.3389/fcell.2020.0068.
  • Moussaed M, Huc-Brandt S, Cubedo N, Silhol M, Murat S, Lebart MC, Kovacs G, Verdier JM, Trousse F, Rossel M, Marcilhac A. Regenerating islet-derived 1α (REG-1α) protein increases tau phosphorylation in cell and animal models of tauopathies. Neurobiol Dis. 2018 Nov;119:136-148. doi: 10.1016 PMID: 30092268.
  • Trousse F, Jemli A, Silhol M, Garrido E, Crouzier L, Naert G, Maurice T, Rossel M (2019) Knockdown of CXCL12 /CXCR7 chemokine pathway results in learning deficits and neural progenitors maturation failure in mice. Brain Behav Immun. 80: 697-710.
  • Mestre-Francés N, Serratrice N, Gennetier A, Devau G, Cobo S, Trouche SG, Fontès P, Zussy C, De Deurwaerdere P, Salinas S, Mennechet FDJ, Dusonchet J, Schneider BL, Saggio I, Kalatzis V, Luquin-Piudo MR, Verdier JM, Kremer EJ (2018) Exogenous LRRK2G2019Sinduces parkinsonian-like pathology in a nonhuman primate. JCI Insight 3 (14):e98202.