Equipe 4 : la maladie de Huntington : Neurophysiopathologie de la drosophile à la souris

Présentation

La recherche poursuivie dans l’équipe « Neurophysiopathologie de la drosophile à la souris » développé au sein du MMDN comprend plusieurs axes. Ces études concernent les maladies neurodégénératives (maladie de Huntington, sclérose latérale amyotrophique ou encore maladie d’Alzheimer), présentant des phénotypes pathologiques en commun (comme la formation de dépôts de type amyloïde ou agrégats, ou des défauts dans le métabolisme énergétique des mitochondries). Ces maladies présentent également des spécificités, ce qui nous permet d’aborder plusieurs aspects de ces maladies, grâce aussi aux différents champs de compétence des membres de l’équipe.

Le but de ces études est d’une part de mieux comprendre le rôle physiologique des protéines impliquées dans ces maladies et d’identifier et étudier des peptides thérapeutiques de ces maladies. Plusieurs stratégies sont ainsi envisagées utilisant des approches multiples in silico et in vitro (Cyrille Garnier, Maître de Conférence, Université de Rennes), in cellulo (Nathalie Bonneaud, IR1 CNRS), mais aussi in vivo chez la drosophile ou la souris (Jean-Charles Liévens, CR1 CNRS ; Florence Maschat, DR2 CNRS)

Bien que plusieurs thèmes soient abordés par les différents protagonistes, le thème principal de l’équipe concerne l’analyse et le développement du peptide thérapeutique P42 qui est protecteur de la maladie de Huntington (F. Maschat. Brevet PCT/FR2012/050809 ; Désignation de médicament orphelin par l’Agence Européenne des médicaments (EMA/COMP/275974/2015). Les études en cours sur P42 concernent l’analyse de son rôle physiologique en tant que domaine de la Huntingtine, mais aussi l’analyse moléculaire des modes d’action de P42 sur la maladie (sur la formation des agrégats ou sur l’activité neuronale) (F. Maschat, N. Bonneaud, C. Garnier). Dans un but thérapeutique, une étude de maturation préclinique de P42 est en cours de développement. Enfin des peptides 2ème génération avec une plus grande stabilité, perméabilité et efficacité sont en cours de développement (F. Maschat, N. Bonneaud, J.C. Liévens).

Thème 1 - Engrailed, un acteur majeur du développement neuronal (F. Maschat)

Thème 2 - P42 un peptide thérapeutique contre la maladie de Huntington (F. Maschat)

Thème 3 - Contrôle qualité des mitochondries dans les maladies neurodégénératives (J.C. Liévens)

Thème 4 - Peptides pathologiques et peptides thérapeutiques (C. Garnier)

Thème 5 - Les protéines chaperons et les maladies neurodégénératives (C. Garnier)

image3

Equipe

Florence Maschat, chef d'équipe

maschat

Directrice de recherche, CNRS

Contact : florence.maschat(at)umontpellier.fr

Téléphone : 33 (0)4 67 14 42 70

Jean-Charles Lievens

jclievens

Chargé de recherche, CNRS

Contact :jean-charles.lievens(at)umontpellier.fr

Téléphone : 04 67 14 32 85

Cyrille Garnier

cgarnier

Maitre de Conférence, Université de Rennes 1

Contact :cyrille.garnier(at)umontpellier.fr

Téléphone : 04 67 14 93 47

Nathalie Bonneaud

bonneaud

Ingénieur de recherche, CNRS

Contact : nathalie.bonneaud(at)umontpellier.fr

Téléphone : 04 67 14 42 70

Christophe Jourdan

jourdan

Assistant ingénieur, Inserm

Contact : christophe.jourdan(at)inserm.fr

Téléphone : 04 67 14 32 85

Cécilia Marelli

marelli

Doctorante, PH

Contact : c-marelli(at)chu-montpellier.fr

Téléphone : 04 67 14 42 70

Simon Couly

couly

Doctorant

Contact : simon.couly(at)inserm.fr

Téléphone : 04 67 14 32 85

Références

  • C. Garnier, F. Devred, D. Byrne, R. Puppo, A. Yu. Roman, S. Malesinski, A. V. Golovin, R. Lebrun, N. N. Ninkina, and P. O. Tsvetkov. Zinc binding to RNA recognition motif of TDP-43 induces the formation of amyloid-like aggregates. (2017). Scientific reports, In press.
  • B. Khalil, M.-J. Cabirol-Pol, L. Miguel, A.J. Whitworth, M. Lecourtois and J.-C. Liévens. Enhancing Mitofusin/Marf ameliorates neuromuscular dysfunction in Drosophila models of TDP-43 proteinopathies. Neurobiol Aging, (2017), 54:71–83.
  • Marelli, C., Maschat, F. “P42: a novel and promising peptide-based therapy for Huntington’s disease”. Orphanet Journal of Rare Diseases. (2016). 11:24 DOI 10.1186/s13023-016-0405-3
  • Arribat, Y., Talmat-Amar, Y., Paucard, A., Lesport, P., Bauer, C., Bec, N., Parmentier, ML., Benigno, L., Larroque, C., Maurel, P., Maschat, F. (2014) Systemic delivery of P42 peptide: a new weapon to fight Huntington's disease. Acta Neuropathologica Communications (2):86-103.