groupe 2 : Impact environnemental sur la maladie d'Alzheimer et sur les maladies apparentées

Présentation

Le vieillissement des populations a conduit à une forte augmentation du nombre de cas de la forme sporadique de la Maladie d’Alzheimer (MA). Cette forme tardive de la maladie représente 95% des cas et se caractérise par une perte progressive des capacités cognitives, le développement de symptômes psychologiques et la présence de plaques séniles ainsi que de dégénérescences neurofibrillaires (DNF). Les plaques sont majoritairement composées d’un dépôt extracellulaire de peptides β-amyloïde (Aβ) agrégés, alors que les DNF résultent de l’accumulation intracellulaire de protéine Tau anormalement phosphorylée.

Un certain nombre de facteurs ont été identifiés comme augmentant le risque de développer la MA. Les plus importants de ces facteurs, le vieillissement ou l’hérédité, bien que clairement identifiés, ne peuvent malheureusement pas être modifiés. Par exemple, un certain nombre de mutations génétiques ont été identifiées et conduisent de façon inéluctable et sans possibilité d’intervention au développement précoce de la MA (< 5% des cas). Par contre, dans le cas des formes sporadiques, de nombreuses études récentes suggèrent l’intervention de facteurs de risques exogènes et donc modifiables. Ces formes tardives de la MA semblent résulter d’une combinaison complexe entre des susceptibilités génétiques, des facteurs environnementaux et des styles de vie à risque, qui vont durant plusieurs décennies favoriser la mise en place de la maladie.

Riches de nos expériences respectives, l’objectif principal de notre équipe est la caractérisation in vivo et in vitro de l’impact de perturbations exogènes (stress chronique, stress oxydant et exposition chronique à de petites doses de pesticides) sur l’étiologie de la MA. En parallèle, nous testons des stratégies innovantes visant à contrecarrer les effets délétères de ces facteurs environnementaux, avec entre autre la mise en place de traitements par voie intra-nasale. Actuellement, notre travail est particulièrement centré sur la protéine de transfert des phospholipides (PLTP, impliquée dans le contrôle du stress oxydant), sur l’axe corticotrope (ou axe HPA, impliqué dans les réponses au stress) et sur le « Brain-derived neurotrophic factor » (BDNF, impliqué dans les mécanismes de neuroprotection). Pour ce faire, nous avons à notre disposition des modèles chroniques de la MA (souris transgéniques et lignées de poissons zèbres) ainsi qu’un modèle aigu de la maladie (le modèle Aβ25-35) que nous avons particulièrement contribué à développer et caractériser.

Ce projet est actuellement soutenu par un certain nombre de ressources publiques (Labex LipSTIC ; France Alzheimer ; Fédération pour la Recherche sur le Cerveau ; PHC Cai Yuanpei - Campus France) et par une collaboration étroite avec une entreprise privée (MTA Inserm avec Corcept Therapeutics).

Groupe

Laurent Givalois, chef de groupe

givalois

Chargé de recherche CNRS

Contact : laurent.givalois(at)umontpellier.fr

Téléphone : 04 67 14 38 14

Catherine Desrumaux, chef de groupe

silhouette f

Chargée de recherche Inserm

Contact : catherine.desrumaux-piazza(at)umontpellier.fr

Téléphone : 04 67 14 36 89

Nathalie Chevallier

silhouette f

Maître de conférences Université de Montpellier

Contact : nathalie.chevallier(at)umontpellier.fr

Téléphone : 04 67 14 36 89

Véronique Perrier

perrier v

Chargée de recherche CNRS

Contact : veronique.perrier(at)umontpellier.fr

Téléphone : 04 67 14 33 87

Joan Torrent i Mas

silhouette-h

Chargée de recherche Inserm

Contact : joan.torrent(at)inserm.fr

Téléphone : 04 67 14 33 87

Elisabeth Huetter

huetter

Technicienne EPHE

Contact : elisabeth.huetter(at)umontpellier.fr

Téléphone : 04 67 14 36 89

Charleine Zussy

silhouette-f

Post-Doctorante

Contact : charleine.zussy(at)umontpellier.fr

Téléphone : 04 67 14 38 14

Pierre-André Lafon

lafon

Doctorant

Contact : pierre.lafon(at)umontpellier.fr

Téléphone : 04 67 14 33 87

Geoffrey Canet

canet

Doctorant

Téléphone : 04 67 14 33 87

Yunyun Wang

wang

Doctorante

Téléphone : 04 67 14 33 87

Références

  • Pineau F, Canet G, Desrumaux C, Hunt H, Chevallier N, Ollivier M, Belanoff JK, Givalois L (2016). New selective glucocorticoid receptor modulators reverse amyloid-β peptide-induced hippocampus toxicity. Neurobiol Aging 45: 109-22.
  • Imberdis T, Ayrolles-Torro A, Duarte, Rodrigues A, Torrent J, Alvarez Martinez MT, Kovacs GGK, Verdier JM, Robitzer M, Perrier V (2016). A fluorescent oligothiophene-Bis-Triazine ligand interacts with PrP fibrils and detects SDS-resistant oligomers in human prion diseases. Mol Neurodeg 11: 11.
  • Acquatella-Tran Van Ba I, Imberdis T, Perrier V (2013) From prion diseases to prion-like propagation mechanisms of neurodegenerative diseases. Int J Cell Biol 2013: 975832.
  • Brureau A, Zussy C, Delair B, Ogier C, Ixart G, Maurice T, Givalois L (2013) Deregulation of hypothalamic-pituitary-adrenal axis functions in an Alzheimer's disease rat model. Neurobiol Aging. 34(5): 1426-39.
  • Desrumaux C, Pisoni A, Meunier J, Deckert V, Athias A, Perrier V, Villard V, Lagrost L, Verdier JM, Maurice T (2013) Increased amyloid-beta peptide-induced memory deficits in phospholipid transfer protein (PLTP) gene knockout mice. Neuropsychopharmacol 38: 817-825.
  • Zussy C, Brureau A, Keller E, Marchal S, Blayo C, Delair B, Ixart G, Maurice T, Givalois L (2013) Alzheimer's Disease Related Markers, Cellular Toxicity and Behavioral Deficits Induced Six Weeks after Oligomeric Amyloid-beta Peptide Injection in Rats. PLoS One 8: e53117.
  • Ayrolles-Torro A, Imberdis T, Torrent J, Toupet K, Baskakov IV, Poncet-Montange G, Gregoire C, Roquet-Baneres F, Lehmann S, Rognan D, Pugniere M, Verdier JM, Perrier V (2011) Oligomeric-Induced Activity by Thienyl Pyrimidine Compounds Traps Prion Infectivity. J Neurosci 31: 14882-14892.
  • Zussy C, Brureau A, Delair B, Marchal S, Keller E, Ixart G, Naert G, Meunier J, Chevallier N, Maurice T, Givalois L (2011) Time-course and regional analyses of the physiopathological changes induced after cerebral injection of an amyloid beta fragment in rats. Am J Pathol 179: 315-334.